Mon premier trimestre

Je n’ai pas été particulièrement « malade » dans le sens où je n’ai pas eu de nausées, certaines racontent qu’elles ont eu la nausée très rapidement et jusqu’à la fin du premier trimestre dans le meilleur des cas. Moi, j’ai été sensible à certaines odeurs (à vomir directement dès que mon nez rentre en contacte avec ce qui l’incommode), très fatiguée (je sentais une folle envie de dormir dès 14h presque irrésistible qui au travail était assez handicapant), perte d’appétit et des douleurs importantes dans le bas du ventre (je vais détailler) tous ça jusqu’à la fin du premier trimestre voir un peu plus…

La sensibilité aux odeurs et la fatigue c’est pas nouveau pendant une grossesse, c’est assez courant, en revanche je n’avais jamais entendu parlé de douleurs assez violentes et soudaines dans le bas du ventre ! Ces douleurs, je ne les connaissaient pas et m’ont fait très peur, elles sont arrivées très vite, à partir de 5 SA (SA = Semaine d’Aménorrhée), ce qui m’a amené 2 fois aux urgences pour suspicion de grossesse extra-utérine. Pour décrire plus en détails ce que j’ai ressentie c’est une douleur assez soudaine et assez violente vraiment au niveau de l’utérus, pas vraiment d’un côté ou de l’autre et douloureux au toucher, la douleur s’estompe un peu avec mon nouvel meilleur ami le spasfon et le doliprane l’achève. Je sais aujourd’hui que ces douleurs n’étaient pas que des douleurs ligamentaires mais des contractions, les mêmes que celles du travail !! C’était inquiétant pour moi car personne au niveau du corps médical ne savait me dire exactement ce que c’était jusqu’à la consultation avec ma gynécologue qui m’a expliqué lors de l’échographie pelvienne que c’était mon utérus qui était ultra-contractile. C’est bête mais dès le moment que l’on comprends d’où vient la douleur on l’accepte tellement mieux !!

Bilan du premier trimestre : peu de nausées surtout des inconforts aux odeurs fortes, dégoût pour certains aliments, perte d’appétit, grosse fatigue et grosses douleurs à l’utérus et ligaments. La perte d’appétit m’a fait perdre 3 kg ces trois premiers mois.

Côté administratif cela se passe comment ?

Attention aux dépassements d’honoraires des professionnels de la santé !

Point mutuelle :

J’attire votre attention sur les dépassements d’honoraires de notre cher gynécologue et autres spécialistes. Vous êtes dans votre premier trimestre ou vous venez d’apprendre que vous êtes enceintes ? Vous disposez généralement de 4 mois pour effectuer un changement auprès des organismes de remboursements suite à votre changement de situation. Pourquoi je dis ça? Tout simplement car je n’ai pas fais attention à ce que ma mutuelle prenait en charge ou pas et je me suis retrouvée à 6 mois de grossesse avec une mutuelle qui ne prenait pas en compte les dépassements d’honoraires et une gynécologue de secteur 2 (donc une partie de la consultation n’est pas pris en charge par la mutuelle car c’est un dépassement d’honoraire). Du coup, chaque mois et à chaque examen j’avais un tiers de la consultation à ma charge et quand il s’agit d’une consultation avec l’échographie de contrôle… ça fait mal (pour moi c’était entre 150 et 180 € de consultation à avancer, dont quasiment 50€ à ma charge systématiquement…)

Pour les déclarations

La déclaration de grossesse est faite par le médecin ou la personne qui suit votre grossesse (gynécologue ou sage-femme), elle atteste que vous êtes bien enceinte. Elle se fait au troisième mois de grossesse, c’est un papier important car il vous permet d’ouvrir vos droits. Il faut l’envoyer à la sécurité sociale et à la CAF. L’employeur peut également demander une photocopie.

Mon deuxième trimestre

On dit que c’est au second trimestre où l’on est le plus épanouie car tous les petits maux de la grossesse se font discret ! Pour être totalement transparente et honnête, je n’ai pas remarqué de suite un super changement. Il est arrivé progressivement à la fin du 4ème mois. La fatigue est moins importante, les douleurs dans le bas du ventre sont enfin terminées (pas toutes juste les contractions, les ligamentaires sont restées du début à la fin pour moi), les inconforts causés par les odeurs sont toujours présentes !

Ah oui, je n’ai pas parlé de la libido… au premier trimestre pour moi c’était impossible à cause des douleurs de l’utérus, et au second… comment dire… non mesdames la libido débordante du second trimestre n’est pas une phase par laquelle chacune passe. Avec la fatigue de la fin de journée, si vous êtes comme moi les douleurs ligamentaires qui viendront polluer vos fins de journées et on commence à sentir bébé ce qui est un peu perturbant pour moi niveau sexe.

Comme je le disais juste avant, on sent bébé, alors au début c’est pas forcément évident de distinguer le bébé des bulles des intestins ! Mais quand ces petites sensations sont localisées dans la même zone, on peut affirmer que c’est bébé. J’ai commencé à sentir au 4 ème mois surtout lorsque je suis allongée et c’est mon premier bébé (paraît-il que pour un 2 ème tu sens bébé plus vite).

Pour les mamans qui comme moi on une perte d’appétit j’ai pu remanger avec plaisir à partir du 6 ème mois et c’est à partir de là que j’ai commencé à prendre du poids.

Il est tant également tant de préparer la chambre de bébé, la valise de maternité et la boîte à papa ! (en cliquant sur les liens vous aurez directement excès aux articles correspondant 😉 )

Mon troisième trimestre

Ça y’est je suis grosse ! Mon ventre est resté assez discret jusqu’au 7 ème mois. La fatigue fait son grand retour en me causant des contractions et les douleurs ligamentaires sont de plus en plus fortes en fin de journée ce qui m’a obligé à m’arrêter en congé pathologique car c’est vraiment très difficile de supporter cela au travail et bon, autant garder bébé au maximum bien au chaud dans mon ventre même si mon col ne se modifie pas à ce moment là.

Le congé pathologique : quel ennuis !! Tu ne peux pas sortir quand tu veux et de toute façon à cause de mes douleurs ligamentaires je ne peux absolument rien faire car je le paie le soir ! Ceci est super frustrant car j’ai envie de tout nettoyer à fond ! Pour m’occuper j’ai donc fait des petits loisirs créatifs comme le tricot (j’ai appris avec les tutos sur le net, c’est pas simple du tout), j’ai fait la déco de la baby shower que j’ai organisé, j’ai également fais quelques petites décos de la chambre de bébé comme repeindre des vieux cadres et y mettre des petites figurines toutes mignonnes (dans le prochain post je vous les montrerai ainsi du matériel nécessaire) et j’ai également fait des petits pompons en tulle.

Difficile de se mouvoir dans lit et en générale. Les derniers temps on a tellement hâte d’avoir bébé dans les bras que le temps ne passe pas !