Parlons d’un sujet que presque toutes les jeunes mamans connaissent… Les coliques ! Si ton bébé se met à pleurer sans raisons particulières, se met à hurler en devenant tout rouge de colère et se tord en se jetant en arrière… cherches pas, ton petit bout fait surement des coliques.

« Les coliques peuvent commencer 3 semaines après la naissance, mais surviennent plus souvent entre la 6e et la 8e semaine. Elles disparaissent graduellement vers le 4e mois. Elles ont lieu au moins 3 heures par jour, 3 jours par semaine, pendant plus d’une semaine. Les crises surviennent en général aux mêmes moments de la journée, le plus souvent en fin d’après-midi ou en soirée. Les coliques sont assez fréquentes chez les jeunes bébés : jusqu’à 20 % des nourrissons seraient touchés. Selon certaines études, les bébés allaités exclusivement seraient moins touchés que les bébés nourris avec des préparations commerciales à base de lait de vache. « 

https://naitreetgrandir.com/fr/mauxenfants/indexmaladiesa_z/fiche.aspx?doc=naitre-grandir-sante-bebe-mal-ventre-colique-pleur

J’ai demandé à chaque professionnel de la santé quoi faire pour soulager ma petite puce pour qu’elle ai un peu de répit, mais la réponse est toujours la même : il n’y a rien. (Rassurant n’est-ce pas ?!)

On m’a expliqué que les coliques viennent en fait d’une maturation de l’intestin qui est incomplète, donc bébé souffre du fait que la digestion est difficile. Notre intestin contient pleins de bactéries qui nous aident à digérer des composants de nos aliments que notre intestin n’est pas capable de « découper » seul.

Avant que bébé naisse, son intestin est stérile ce qui veut dire que toutes les bactéries que nous avons adulte n’existent pas encore. Attention pour les âmes sensibles ! Bébé les acquièrent en partie lorsqu’il passe par la voie vaginale lors de la naissance. La solution pour faire « maturer » l’intestin de bébé est de lui apporter des bonnes bactéries qui sont contenues dans des probiotiques (genre BioGaia). Normalement les bébés allaités sont moins touchés car le lait maternel est plus digeste (le lait maternel se digère entre et 45 min contre 2 h pour le lait maternisé) , mais Léonie qui était allaitée exclusivement le premier mois a été touchée par ce problème, de plus elle est née par césarienne est donc elle n’a pas bénéficié des bactéries de maman pour lui donner toutes ses bonnes bactéries. Parenthèse scientifique close, je pourrais parler de ça pendant des heures !!

La séance d’ostéopathie a aussi beaucoup aidé Léonie à se sentir mieux au niveau des coliques, je trouve !

Au moment des coliques, il y a donc rien à faire mise à part réconforter bébé, lui faire des gros câlin, l’allonger ventre contre le bras pour évacuer ses petits gaz, appliquer du chaud sur son petit ventre et pourquoi pas dormir avec pour qu’il se sente bien rassurer. Surtout il faut éviter de paniquer car ce sont de vrais éponges, ne pas hésiter à demander de l’aide pour que quelqu’un de calme prenne bébé et le réconforte si dans nos bras ça ne marche pas, c’est que nous sommes surement trop fatiguées et que bébé le ressent. Ma sage-femme m’avait donné également de l’homéopathie contre les coliques. Il fallait faire fondre les granules dans de l’eau puis donner à bébé.

C’est un moment très difficile pour une maman alors courage !

« Même si les pleurs d’un bébé font partie de son développement, il faut les prendre au sérieux et réconforter rapidement l’enfant. Le consoler chaque fois qu’il pleure ne risque pas de le gâter. C’est plutôt essentiel pour répondre à ses besoins. »

https://naitreetgrandir.com/fr/mauxenfants/indexmaladiesa_z/fiche.aspx?doc=naitre-grandir-sante-bebe-mal-ventre-colique-pleur