On nous conseille à notre retour de la maternité de rythmer les journées pour que bébé fasse la distinction entre jour et nuit. En lisant un peu (beaucoup) j’ai noté qu’il fallait instaurer un « rituel du coucher« . Léonie est un bébé qui dès la naissance dort très très peu et pleure (pardon hurle) beaucoup… on a eu de gros problèmes de siestes, elle ne dormait que sur moi et avait énormément besoin de succion (notamment mon sein qui était la seule chose qui pouvait la calmer), impossible de la clamer autrement que dans les bras. Donc pour ma santé mentale, le soir, pour me décoller de ma petite sangsue et espérer régler ce petit bout en « mode nuit » on a essayé d’instaurer un rituel de coucher pour qu’elle ne soit pas perdue quand nous la mettons au lit.

Comme je vous le disais dans le paragraphe précédent : durant les 3 premières semaines de vie de Léonie, les siestes étaient impossibles et le coucher du soir était catastrophique. De 20h à minuit, elle hurlait, inconsolable, un genre de décharge de la journée qui me rendait vraiment folle, démunie où papa a été d’un grand soutien. A cette heure de la journée, après avoir assurée seule les larmes de Léonie toute la journée, je n’en pouvais plus de l’entendre pleurer/hurler. Cela me rendait vraiment folle. On sait qu’un bébé pleure et que c’est de cette façon qu’il communique avec nous, mais on est jamais vraiment préparé. Pour réduire les crises de pleurs avec les conseils de la sage femme qui me suivait les premières semaines, on a donc essayé l’homéopathie dans un premier temps pour Léonie et moi.

Puis à 3 semaines, Léonie à eux droit à sa première séance d’ostéopathie. Je le conseille vraiment à tous les bébés. Ça a été magique, on à découvert un bébé très calme et les coucher se sont fait peu à peu en douceur et les siestes se sont allongées. On a un bébé qui dort beaucoup (enfin qui fait des siestes de 2h) alors qu’elle ne dormait que 1h dans la journée.

Ce qui nous a aussi aidé c’est l’introduction d’un doudou (elle le place d’elle même sur son visage c’est magique au début j’ai eu peur mais le doudou étant petit, elle peut facilement se dégager) et d’une peluche qui joue des berceuses, bruits naturel et blanc, mais aussi ciel étoilé et qui se déclenche quand bébé pleure. Ce petit hippopotame fait par Vtech nous a permis de dormir quasiment des nuits complètes aux 2 mois de Mademoiselle !! Vous hésitez encore, pour le prix il faut pas ! Par contre prévoir le stock de piles, ce petit gadget tout mignon est très gourmand en piles (nous avons « investit » dans les piles rechargeables) !! Je l’emmène partout où nous devons faire dormir Léonie, c’est LE truc que je n’oublierai pas ! Grâce à ça, elle dort vraiment partout ! C’est comme ça que nous avons réussi le rituel du coucher.

Ici on partage

Je vous propose que l’on échange en commentaire au bas de cet article.

  • Comment cela se passe pour vos petits bouts (ou comment cela s’est passé) ?
  • Quelles sont vos astuces ?
  • Si l’une d’entre vous est une spécialiste de la petite enfance, quelles sont vos conseils pour les jeunes mamans ?