Parlons des RGO (= reflux gastro œsophagien) Léonie a été allaitée exclusivement pendant 1 mois puis 1 mois en mixte, et après ça exclusivement lait maternisé. À la visite des 2 mois, je commençais déjà à parler de difficultés pour Léonie à prendre ces biberons. Elle chouinait au milieu, la pédiatre m’a parlé alors de problème de clapet et que bébé buvait trop vite (oui j’ai un bébé glouton) donc pour résoudre le problème on change le lait pour une formule épaissi qui l’aidera à boire moins vite… Ça a duré 3 semaines et les difficultés reviennent : pauses pendant le biberons, dès qu’elle commence à boire elle tourne la tête, jusqu’au moment où elle ne prend plus du tout le biberon et se met à hurler et se jette en arrière dès que j’approche le biberon! Bien-sûr ça arrive un dimanche et à 300 km de chez moi !

Donc pas vraiment le choix me voilà partie aux urgences de l’hôpital mère-enfant. Après osculation, le verdict tombe : reflux gastro œsophagien ! On m’explique que le lait maternisé est plus difficile à digérer que le lait maternel et donc c’est pour cette raison que Léonie n’a pas eu trop de problème avant. Du coup traitement pour l’estomac sur un mois et gaviscon pour les brûlures + lait AR.

Suite au traitement INEXIUM, GAVISCON et Lait AR, mademoiselle a été très constipée et ceci a commencé dès le premier jour de traitement. Plus de selles ou très dures (avec petites traces de sang) et les pleures qui vont bien. En revanche, le traitement contre les RGO ont l’air de fonctionner. Elle mange de nouveau petit à petit.

Autant dire que je n’ai pas trop attendu pour m’inquiéter… Consultation en urgence chez un généraliste que je ne connais pas car bien évidemment je suis encore à 300 km de chez moi. Mon pauvre petit bébé a eu des lavements et du Forlax pour passer cet épisode très douloureux pour elle.

Une semaine plus tard de traitement anti-constipation, bébé pas encore au top. Nous avions commencé l’Hépar en prévention (au début des traitements pour les RGO) cela n’a pas débloqué la situation donc je décide d’aller à la pharmacie pour quelques conseils car en plus ma boite de lait AR était terminée… La pharmacienne me conseille de changer de marque de lait car les épaississants utilisés dans les laits AR sont les seuls choses qui varient d’une marque à l’autre et donc que Léonie peut réagir différemment selon la marque. (à savoir que l’amidon est un épaississant naturel qui constipe alors que la graine de caroube qui est également un épaississant aide à retrouver un transite normale d’après la pharmacienne) On change donc PICOT pour GALLIA.

De retour chez moi et pour faire un contrôle suite à toutes ces aventures, je vais chez la pédiatre qui suit habituellement Léonie et qui me dit que l’Hépar ne doit être utilisée que ponctuellement car c’est une eau pas adaptée pour les bébés et que si on l’utilise sur du long terme on risque bloquer les reins de bébé… Sympathique ! On ne me l’avait pas dit avant ! Elle me dit aussi de ne pas faire roter Léonie au milieu de son biberon quand elle s’arrête de téter car le dernier rot est une soupape de l’estomac qui lui évite de trop se remplir, donc si on fait roter bébé et qu’il reprend de suite le biberon, on fait sauter cette soupape et donc l’estomac de bébé n’a plus sa protection qui lui permet de dire qu’il est bien rempli et qu’il n’en faut pas plus. En gros, si elle s’arrête en court de biberon, ne pas faire roter et faire reprendre le biberon sinon l’estomac sera trop rempli et donc favorise les RGO. Donc J’ai gavé ma fille et je l’ai rendu malade !